News

Le Président de la République, Felix Antoine Tshisekedi réceptionne 27 tonnes d’équipements médicaux de 25 formations sanitaires pour la lutte contre Ebola à Beni

24 April 2019

L’épidémie à virus Ebola en Ituri et au Nord-Kivu touche particulièrement les femmes, à près de 60%, qui représentent l’une des cibles privilégiées de UNFPA. Au début de l’épidémie, Mangina était l’épicentre de la maladie à virus Ebola avec de nombreux cas de contamination après les césariennes, des contaminations de personnel de santé ayant entrainé la fermeture du bloc opératoire. Pour améliorer la prévention contrôle des infections et renforcer le plateau technique, UNFPA, s’était engagé à réhabiliter les maternités de l’Hôpital Général Référence de Beni et du Centre de santé de Référence de Mangina, spécialement le bloc opératoire, la salle d’accouchement et la salle d’hospitalisation. Après cette réhabilitation.

La remise officielle des maternités réhabilitées et des 27 tonnes d’équipements médicaux pour 25 formations sanitaires se trouvant dans les zones affectées par l’épidémie, a eu lieu en présence du Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Kalombo, qui a personnellement réceptionné, le 16 Avril 2019, lors de sa visite à Beni. UNFPA contribue ainsi, à la concrétisation d’une partie du volet Santé du Programme de 100 premiers jours du Chef de l’Etat.

Un don pour des accouchements sans risque

Les équipements médicaux qui serviront à porter assistance à près de 3 000 000 personnes, sont composés entre autre de tables opératoires, extracteurs d’oxygène pour l’anesthésie et réanimation, lampes opératoires, tables d’examen gynécologique, lampes d’examen gynécologique, tables d’accouchement, couveuses, échographies portatifs, lits métalliques et matelas, chariots, masques respiratoires enfants, masques respiratoires adultes, potences, paravents, escarbots et tabliers chirurgicaux.  Ce don permettra aux femmes enceintes d’accoucher dans les maternités sans risque de contracter la maladie à virus Ebola et aux prestataires des soins d’exercer en toute sécurité.  

« Nous sommes très heureux de réceptionner un lot important de matériels médicaux de la part de UNFPA, qui nous est venu en appui dans le cadre de la riposte à la maladie à virus Ebola sur toute l’étendue où l’épidémie est en train de sévir », a déclaré Dr Franck Fikiri, Médecin Directeur de l’HGR Beni qui a ajouté qu’avec la gratuité des services, la maternité de l'Hôpital Général de Référence de Beni enregistre en moyenne 120 à 200 accouchements par mois.

 

 

 

 

 

Double cérémonie de remise symbolique de clé et équipements

A Mangina, à 30 km de Beni, Dr. Aruna Abedi, Coordonnateur Général de la Riposte a réceptionné la clé de la maternité et les mêmes équipements médicaux destinés à la maternité de Centre de santé de référence de Mangina. « Votre appui à la Maladie à Virus Ebola est un acte capital pour le système sanitaire, pour les efforts du gouvernement à mettre fin à cette épidémie, a déclaré Dr Aruna en remerciant UNFPA en ajoutant qu’avant vos interventions, la RDC avait un taux de mortalité maternelle le plus élevé en Afrique. Avec l’appui de l’UNFPA, la RDC commence à sortir de ce lot et nous sommes maintenant classés parmi les pays où la santé de la reproduction a des indicateurs qu’on peut espérer d’améliorer la qualité des soins, a-t-il ajouté.

 

Le 18 Avril a été un jour mémorable pour la communauté de Mangina et pour le personnel de Centre de santé de référence de Mangina. Le Centre a revêtu d’une nouvelle robe en l’occurrence les bâtiments de la maternité et le bloc opératoire, « nous remercions UNFPA, qui a comme objectif réaliser un monde où chaque grossesse est désirée, réaliser chaque accouchement sans danger et le potentiel de chaque jeune accompli… », a précisé l’Infirmière Titulaire de ce Centre, Sr Kikimua Black Halène,  qui a également remercié toute l’équipe de la riposte d’avoir accepté de laisser leur famille pour venir les aider à se prévenir, à traiter et à éradiquer cette maladie à virus Ebola, dangereuse, contagieuse et très meurtrière.

Il sied de noter qu’environ 120 à 160 accouchements par mois sont effectués au centre de référence de la santé de Mangina.

 

Grâce au Emergency Fund et au fonds flexible humanitaire du Canada, UNFPA participe à tous les niveaux à la Coordination de la riposte, à la Prévention et Contrôle des Infections, à la Communication de risque et engagement communautaire, à la Surveillance avec le logiciel Commcare pour le suivi des contacts et à la vaccination.

En outre, en Aout 2018, UNFPA avait remis au gouvernement congolais, 10 tonnes de matériels médico chirurgical et médicaments de santé de la reproduction d’une valeur estimée à 250.000 dollars américains, destinée à une vingtaine des formations sanitaires de Béni dans la province du Nord Kivu et de la Zone de santé Mandima dans la province de l’Ituri. Elle avait servi à porter assistance à près de 31,000 personnes pendant 6 mois et permettra aux femmes enceintes d’accoucher dans les maternités sans risque de contracter la maladie à virus Ebola (MVE), aux femmes et filles d’avoir accès aux services de santé de reproduction y compris la planification familiale mais aussi la prise en charge des victimes des violences sexuelles même pendant la crise Ebola.