Actualités

916 Nouvelles acceptantes en planification familiale lors de célébration des journées de la lutte contre la pauvreté

12 novembre 2019

Le site touristique Lac de Ma Vallée dans la commune de Mont-Ngafula a servi de cadre à la célébration des journées de lutte contre la pauvreté (Journée internationale de la femme rurale, Journée Internationale de l’Alimentation et Journée Internationale de lutte contre la pauvreté). La particularité pour cette année est que la manifestation a été présidée par le couple présidentiel Antoine Félix Tshisekedi Tshilombo.  


Le Représentant de l'UNFPA et les délégués des agences soeurs PNUD et ONUFEMMES

UNFPA en collaboration avec les agences sœurs des Nations Unies, ont apporté un appui à l’organisation de ces journées. Ainsi, UNFPA a installé deux cliniques mobiles dont une placée à la gare de Kimweza et une autre au site de Ma Vallée, pour sensibiliser et offrir gratuitement les services de planification familiale, dépistage VIH et cancers gynécologiques. C’était aussi une occasion pour UNFPA d’informer les femmes rurales de l’importance de la Planification Familiale pour lutter contre la pauvreté. Grâce à l’utilisation des contraceptifs, la productivité de la femme rurale augmente. Elle peut scolariser ses enfants, nourrir et prendre soins de toute sa famille et devenir autonome.


Dépistage volontaire du VIH

Ntimansiemi Fukian, 39 ans, mère de 4 enfants, « j’ai choisi l’implant pour me reposer pendant 5ans. Au regard de  la conjoncture actuelle du pays, espacer les naissances me permettra de mettre mes enfants dans de bonnes conditions ».

Patrick Mpongo, 30 ans, « je préfère le préservatif masculin pour éviter des grossesses non désirées avec mes partenaires et pour ne pas décliner à assurer mes responsabilités ».

Au cours de ces 3 journées, 916 nouvelles adhérentes en planification familiale ont été enregistrées, 400 personnes dépistées volontaires du VIH/SIDA et 49 femmes dépistées de cancer des masses mammaires.