Publications

Dernières parutions

Données mensuelles sur les interventions de Santé de la Reproduction et les Violences Basées sur le Genre en zones humanitaires

Résumé complet

Données mensuelles sur les interventions de Santé de la Reproduction et les Violences Basées sur le Genre en zones humanitaires 

Résumé complet

Données mensuelles sur les interventions de Santé de la Reproduction et les Violences Basées sur le Genre en zones humanitaires du mois de Juillet-Aout

Résumé complet

La vision de l’UNFPA est d’amener la campagne de réparation de fistule dans les 26 provinces de la RDC.

Résumé complet

Evaluation conjointe des programmes de lutte contre les violences sexuelles en République Démocratique du Congo 2005-2017

Résumé complet

Il n’y aura pas de croissance inclusive ni d’émergence en RDC sans investissement dans la petite fille et l’adolescente

Résumé complet

Inspiré du modèle du projet Achat pour le Progrès » en anglais « Purchase for Progress (P4P) exécuté par le PAM et la FAO dans le Tanganyika pour renforcer les capacités des petits producteurs agricoles en matière de production, de gestion post-récolte, de transformation et d’accès au marché.

Compte tenu de la position et du rôle des femmes dans la chaines de production agricole des territoires ciblées, UNFPA a mené un plaidoyer pour l’intégration du volet planification familiale dans le parquet d’intervention du programme P4P en vue de lutter contre les grossesses précoces, grossesses rapprochées et grossesses multiples qui compromettent sérieusement l’atteinte des résultats du programme par l’absentéisme aux activités et des charges non planifiées qu’elles occasionnaient.

C’est dans ce cadre que le volet planification familiale a été intégré dans le programme à travers le renforcement des capacités techniques des prestataires, la distribution à base communautaire à travers les clubs DIMITRA et l’approvisionnement en contraceptifs et la mobilisation sociale pour la création de la demande

Résumé complet

En RDC, la fécondité est très élevée. Selon l’EDS-RDC II, une femme a en moyenne 6,6 enfants à la fin de sa vie féconde. Cette moyenne cache des disparités. Ainsi les niveaux varient de façon importante selon les provinces, passant d’un minimum de 4,2 à Kinshasa à un minimum de 8,2 au Kasaï Occidental.

Le Plan Stratégique National de la Planification Familiale (2014-2020) prévoit d’atteindre 19% de prévalence contraceptive moderne d’ici 2020. Mais l’atteinte de cette performance est impossible à réaliser dans la mesure où l’EDS-RDC II montre que le taux de prévalence contraceptive est en moyenne de 8%, seulement 20% des femmes en union utilisaient une méthode contraceptive quelconque et que 8% utilisaient une méthode moderne en 2014

Résumé complet

« KITUMAINI », espoir en français, est un programme qui permet à des milliers d’adolescentes, (i) d’accéder à une éducation sexuelle complète, (ii) de développer des compétences de vie courante et (iii) d’accéder à des services de santé sexuelle et réproductive de qualité et adaptés à leurs besoins.

L’initiative « KITUMAINI » vise à contribuer à l’intégration du « Programme d’éducation à la vie familiale » dans le curriculum de l’enseignement primaire, secondaire et professionnel. Ce qui reviendra à aborder l’enseignement de la sexualité et des relations interpersonnelles en tenant compte de l’âge et de la culture de l’apprenant. Cette approche permet de doter des centaines et de milliers d’élèves, en particulier des filles, des connaissances et des valeurs leur permettant notamment de (i) jouir de leurs droits à la santé, au bien-être et à la dignité, (ii) développer des relations sociales et sexuelles respectueuses, et (iii) examiner de quelle manière leurs choix affectent leur propre bien-être et celui des autres.

Résumé complet

Pages