Vous êtes ici

Dépliant sur les avancées de la CIPD en RDC (JMP 2019)

Avec un rythme de croissance annuel moyen de la population de la RDC de 3,3%, les efforts du Gouvernement pour lutter contre la pauvreté et éradiquer la faim à l’horizon 2030 peuvent être hypothéqués. Seul son ralentissement à travers notamment, l’accès aux services de planification familiale, donnera au pays un répit pour investir dans le développement. De même, le pays fait face à un défi de disponibilité des données pour une estimation efficace et une réponse aux besoins des segments de population vulnérables, en particulier les femmes et les jeunes, malgré l’existence d’enquêtes démographiques et sanitaires. La réalisation du deuxième Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGPH2) de la RDC s’impose comme une priorité nationale.