Actualités

UNFPA remet une salle d’accouchement modernisée et équipée aux CUK

18 octobre 2019
Le doyen de la faculté de médecine et le Représentant Adjoint de UNFPA dévoilent la plaque

Il y a 65 ans que les infrastructures des cliniques universitaires de Kinshasa (CUK) ont été construites. Actuellement, ces infrastructures sont devenues vétustes et ne sont plus adaptées aux normes des hôpitaux modernes pouvant dispenser de soins de qualité, l’enseignement et de recherche pour renseigner et orienter les actions futures.

 

C’est ainsi que UNFPA dans sa vision d’éliminer les décès maternels et néonatals évitables en RDC, s’est investi dans un projet destiné à réhabiliter et moderniser les salles d’accouchement, d’échographie et de simulation clinique du département de Gynécologie /Obstétrique des CUK.

 

Ce sont des salles de la maternité réhabilitées et équipées que le Représentant Adjoint de UNFPA, Victor Rakoto a remis au département de Gynécologie obstétrique des CUK, en présence du Doyen de la faculté de médecine, du Chef de département Gynécologie/Obstétrique, des médecins assistants et en spécialisation.


Remise symbolique des équipements médicaux par
le Représentant Adjoint de l'UNFPA

Au cours de cette double cérémonie de l’inauguration et de la remise des équipements médicaux, Victor Rakoto, Représentant Adjoint, satisfait de la qualité de l’ouvrage modernisé a souligné que « les CUK, représentant la première Institution de formation des spécialistes en RDC, doivent se retrouver dans les conditions acceptables pour permettre des enseignements aux standards internationaux et surtout, pour dispenser des soins de qualité afin de réduire la mortalité maternelle et néonatale ».

 

Le Chef du département de Gynécologie/Obstétrique, Dr Victor Lokomba a accueilli avec gratitude la salle d’accouchement modernisée qui constitue la norme et un centre d’excellence pour l’ensemble du pays « La nouvelle configuration de la salle d’accouchement est compatible aux normes de l’Oms, car elle permet d’assurer à la femme en travail des soins respectueux et lui offrir la possibilité d’obtenir un soutien psycho-affectif de la personne de son choix ».

 

C’est grand un investissement a couté à UNFPA plus de 60.000 dollars américains.  UNFPA est également disposé à doter des bourses aux étudiants ou médecins en spécialisation pour faire de travaux de recherche dans des domaines de la santé de la reproduction, maternelle et néonatale.


Salle d'attente équipée par UNFPA

 

Il convient de signaler que la réhabilitation de la salle d’accouchement a consisté à compartimenter en cinq stations pour abriter une salle pour les soins humanisés car une femme en travail d’accouchement peut maintenant se faire accompagner par une personne de son choix pour rester avec elle jusqu’à l’accouchement. Aussi, le laboratoire de simulation clinique a été équipé avec un minimum de matériel pour assurer un accouchement eutocique et instrumental, la GATPA, la délivrance assistée, mais aussi l’insertion du DIU et de l’implant.