Communiqué de presse

Unfpa remet 2 maternites réhabilitées et 27 tonnes des équipements médicaux au Gouvernement Congolais pour la lutte l’epidemie de la MVE en RDC

25 avril 2019

BENI, 16 AVRIL 2019 : UNFPA a procédé, le 16 Avril 2019, à la remise officielle au Chef de l’Etat, Felix Tshisekedi, à BENI, dans le Nord Kivu, 27 tonnes d’équipements médicaux et 2 maternités réhabilitées dans le cadre de la réponse à l’épidémie à la maladie à virus Ebola.

Pour cette épidémie qui représente le dixième foyer de la maladie à virus Ebola en RDC, le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), s’est engagé d’appuyer le Plan de Réponse Nationale, conformément à son mandat qui met l’accent sur l’accès universel aux services de santé sexuelle et de la reproduction en situation de développement et d’urgence. UNFPA participe activement à la Coordination de la riposte, à la prévention et contrôle des infections (PCI), et à la communication de risque et engagement communautaire, surveillance et vaccination.

C’est dans ce cadre que UNFPA a effectué une réhabilitation sommaire des maternités de l’Hôpital Général de Référence de Beni et du Centre de Santé de Référence Mangina, épicentre de l’épidémie. Car c’est dans les formations sanitaires que beaucoup d’agents de santé ont été contaminés en manipulant du matériel. Aussi, les femmes restent jusqu’ici les personnes les plus touchées, près de 60% de femmes en âge de procréer ont été atteintes. Les travaux de réhabilitation ont consisté, entre autres, à réfectionner le bloc opératoire, le bloc gynécologique, les salles d’accouchements ; les salles de consultation et d’hospitalisation.

Par ailleurs, la dotation de l’UNFPA de près de 27 tonnes d’équipements médicaux d’une valeur estimée à 400 000 dollars américains, est destinée à 25 formations sanitaires dans les Zones de santé affectées par Ebola dans les provinces du Nord Kivu et de l’Ituri. Elle permet de porter assistance à près de 3 000 000 personnes. Elle permettra aux femmes enceintes d’accoucher dans les maternités sans risque de contracter la maladie à virus Ebola (MVE).

Cette dotation est composée de tables opératoire, lampes opératoire, lampes d’examen gynécologique, tables d’accouchement, Tables d’examens gynécologique, Echographies portatif, extracteurs d’oxygène, couveuses, lits métalliques et matelas, Trolley (chariots), masques respiratoires enfants,  masques respiratoires adultes, Potences, paravents à 4 battants,  escarbots et  tabliers chirurgicaux et des kits d’urgence de santé reproductive (pour accouchements, prise en charge des complications de la grossesses, prise en charge des violences sexuelles, prise en charge des Infections Sexuelles Transmissibles).

En outre, UNFPA avais remis lundi 27 Août 2018, au gouvernement congolais, 10 tonnes de matériels médico chirurgical et médicaments de santé de la reproduction d’une valeur estimée à 250.000 dollars américains, destinée à une vingtaine des formations sanitaires de Béni dans la province du Nord Kivu et de la Zone de santé Mandima dans la province de l’Ituri. Elle avait servi à porter assistance à près de 31,000 personnes pendant 6 mois et permettra aux femmes enceintes d’accoucher dans les maternités sans risque de contracter la maladie à virus Ebola (MVE), aux femmes et filles d’avoir accès aux services de santé de reproduction y compris la planification familiale mais aussi la prise en charge des victimes des violences sexuelles même pendant la crise Ebola.

 

Le projet de cette réhabilitation sommaire dont le coût est estimé avait été confié à Programme de Promotion des Soins de Santé Primaire (PPSSP), partenaire de mise en œuvre. La maternité de l’HGR de Beni a une capacité de 120 accouchements par mois. Tandis que celle de Mangina située à 30 km de la ville de BENI a une accueille 80 accouchements par mois.