Actualités

UNFPA lance le projet TUSIKILIZANE au camp de déplacés internes de Kikumbe dans le Tanganyika

21 Juin 2018
De gauche à droite, Le Gouverneur de la province du Tanganyika, l’ambassadeur du Canada, le Représentant de UNFPA et le premier secrétaire d’ambassade de Suède lors du lancement du projet TUSIKILIZANE
UNFPA lance le projet TUSIKILIZANE au camp de déplacés internes de Kikumbe dans le Tanganyika

Dans son volet contribution à la paix et sécurité, développé conjointement avec la MONUSCO le programme prévoit de faire participer les jeunes pygmées et bantous dans les comités locaux de paix dénommés Baraza, mis en place dans les camps des déplacés. Les ‘Baraza’ en français comités locaux de est un concept développé en 2017 par MONUSCO et le gouvernement provincial du Tanganyika. UNFPA a donc bâtit sur ce concept avec les expériences de l’ONG local Commission Diocésaine Justice et paix. Certains de ces jeunes utilisés autrefois comme miliciens lors des conflits, seront transformés en acteurs de la paix afin de contribuer à la cohabitation pacifique et la cohésion sociale entre les deux communautés.

Le lancement du projet Tusilikizane en français « Entendons-nous », a été couronné par un match de football loisir entre deux équipes mixtes composées des membres de deux communautés. L’engouement état à son comble, le football étant un puissant moyen fédérateur entre les cultures, les populations, les nations.

UNFPA, à travers l’ONG CDJP, a par la même occasion remis un lot de 100 vélos pour les membres des comités locaux de paix appelés à faire des déplacements à travers les différents sites des déplacés pour assurer la sensibilisation et la cohésion pacifique entre communautés.