Actualités

UNFPA, grand partenaire de la 4e Conférence Nationale pour le Repositionnement de la Planification familiale en RDC

24 décembre 2019
Premier Ministre Honoraire entouré des Représentants de l'USAID et l'UNFPA

La 4e Conférence Nationale pour le Repositionnement de la Planification familiale s’est tenue à Kinshasa, du 3 au 5 décembre 2019, sous le thème : « Émergence de la RDC en 2030 : la place et le rôle de la planification familiale ».

 

Placée sous le haut patronage du Président de la République, la conférence a réuni près de 400 participants venus de provinces et de l’extérieur. Elle a été non seulement un moment de partage des récents résultats de recherche et d’évaluation des programmes de la Planification familiale mais aussi une occasion de célébrer les succès et de tracer les voies à suivre pour les années à venir et cela conformément à la vision sur l’émergence du pays à l’horizon 2030.

 

La conférence a été ouverte par des allocutions prononcées tour à tour par l’Ambassadeur des USA, représentant les bailleurs de fonds de la RDC, le Vice Premier Ministre de l’Intérieur, représentant le Président de la République, le Vice-Ministre de la Santé et le Représentant de UNFPA, représentant les partenaires techniques.

A l’ouverture et à la clôture des travaux, Mr le Représentant de l’UNFPA, Dr Sennen Hounton a relevé l’avantage multisectoriel de la PF, notamment dans les domaines de la sécurité alimentaire, la paix et la résolution des conflits et la gestion de l’environnement. Il a réitéré l’engagement des partenaires à accompagner la RDC dans le repositionnement de la PF pour l’émergence du pays. Dr Sennen Hounton a saisi cette opportunité pour rappeler au gouvernement congolais ses engagements pris à la conférence internationale de la PF tenue à Addis Abeba en 2014, engagements réitérés en Indonésie et à Bali, deux ans après pour libérer chaque année 2,5 millions USD pour la PF.

 

Le Vice-Premier Ministre de l’Intérieur, représentant le Chef de l’Etat, Mr Gilbert Kankonde a soutenu que la planification familiale déjà inscrite dans le cadre de la couverture sanitaire universelle, est l’un des quatre axes portant sur l’homme.  « Conscient que la planification familiale offre une opportunité pour améliorer l’accès aux besoins sociaux de base, tels que l’habitat, la santé, la nutrition, l’éducation, l’environnement, le Président de la République note qu’en investissant dans la planification familiale, le retour sur l’investissement est énorme ».

 


L'assistance à la Conférence nationale PF

A l’issue de la 4ème Conférence Nationale pour le Repositionnement de la Planification Familiale, les points suivants ont été retenus à savoir :

  1. La reconnaissance du rôle fondamental de la planification familiale dans l’émergence de la RDC
  2. La note du progrès enregistre en ce qui concerne le taux de la prévalence contraceptive moderne qui est passée de 7,8% en 2014 à 18% en 2018.
  3. La mise à l’évidence que malgré ces progrès, des efforts devront être poursuivis pour promouvoir la PF afin de permettre à la RDC d’atteindre d’envisager l’émergence ;
  4. Des engagements   renouvelés par les différentes parties prenantes à savoir : gouvernement, bailleurs de fonds, partenaires techniques, secteur privé, leaders religieux , société civile pour le repositionnement de la planification familiale par la mobilisation des ressources financières
  5. Engagement de la Distinguée Première de la RDC à soutenir les efforts du Comité Technique Multisectoriel Permanent de la Planification Familiale(CTMP/PF)

 Les travaux ont été clôturés par une soirée de gala avec la présence de la Première Dame de la RDC, Mme Denise Nyakeru Tshisekedi. Au cours de ce gala, le Représentant de l’UNFPA s’est non seulement réjoui du succès de cette conférence sur la PF mais aussi salué la présence de la Distinguée Première Dame pour son engagement en faveur de la femme. Il a fini par renouveler l’engagement des partenaires techniques et financiers a accompagné le pays.

 


La Première Dame à la soirée