Actualités

UNFPA appuie la RDC dans l’organisation l’atelier de réflexions sur le dividende démographique

20 novembre 2019
Le Vice Ministre du Plan, le Secrétaire Général du Plan et le Représentant de l'UNFPA

La population totale de la RDC a été estimée à 87,1 millions d’habitants (projection des Nations Unies). La structure de cette population montre une jeunesse prononcée avec une proportion des personnes de moins de 20 ans correspondant à 61 % de la population totale. Par contre la population d’âge économiquement actif est de 37 % de la population totale. Avec un taux de croissance démographique de 3,1% et une espérance de vie de 56 ans, la population Congolaise pourra doubler quasiment tous les 25 ans. Cet accroissement rapide constitue un défi majeur pour le développement économique du pays. Ce qui nécessite impérieusement la mise en œuvre des politiques appropriées pour capter le dividende démographique dans le pays.

 


Les experts nationaux et internationaux en Dividende démographique

Avec l’appui technique et financier de l’UNFPA, le Ministère du Plan a organisé du 30 au 31 Octobre 2019 à Kinshasa, des journées nationales de réflexions sur le dividende démographique. L’objectif de cet atelier était de préparer les participants pour une meilleure compréhension, intégration et positionnement des questions de dividende démographique dans la planification nationale et sectorielle du développement de la RDC.

Plus spécifiquement, l’atelier a visé à discuter au niveau des ministères sectoriels de la RDC des enjeux démographiques qui impactent le développement du pays et vise d’avantage le partage d’information sur la démo économie ; traiter des thématiques spécifiques en lien avec la démographie, et faire des propositions, des pistes d’interventions pour la réalisation du dividende démographique. Près de 160 personnes ressources en provenance des ministères sectoriels, des secteurs publics, privés, de la société civile, des partenaires au développement, des agences du Système des Nations Unies et bilatéraux et experts représentant différentes structures du Ministère du Plan ont apporté leur contribution aux réflexions en rapport avec ces assises.

 

Le Vice-Ministre du Plan qui a ouvert cet atelier a souligné que le dividende démographique désigne une croissance économique accélérée qui peut être générée par une baisse soutenue du taux de mortalité et de fécondité d’un pays, suivie d’une modification progressive de la structure par âge de la population.

 

Le Représentant de UNFPA a indiqué qu’après cet atelier, l’UNFPA, la BAD et d’autres partenaires accompagneront l’équipe-pays dans le processus d’exploitation du Dividende Démographique au profit de la RDC. Il s’agit concrètement d’exploiter la fonction de l’Economie Générationnelle propre à la RDC ; d’élaborer le Profil pays du Dividende Démographique ; de tirer les Recommandations sectorielles importantes sur le capital humain, la croissance inclusive, le genre, l’urbanisation avec des notes techniques spécifiques et enfin, obtenir le profil du Dividende Démographique de chacune des 26 provinces, si nous avons des données suffisamment représentatives.

 

A l’issue de cet atelier, le démographe Crispin Mabika a précisé la RDC maîtrise la croissance démographique, elle doit travailler sur deux grandes composantes qui déterminent la population, la mortalité et la natalité. Car actuellement, la natalité est de très loin très élevée. « Il naît beaucoup plus d’enfant qu’il n’en meure », a-t-il souligné, en ajoutant qu’il est très important de mettre en place la planification familiale dans le chef des couples congolais.


Experts nationaux participants à l'atelier