Vous êtes ici

Un guide de référence pour améliorer la gestion de l’information VBG en RDC

Un atelier pour mieux se coordonner

La récurrence des cas de VBG en RDC et les faibles capacités des acteurs engendrent d’énorme difficultés en matière de collecte et gestion de l’information dans ce domaine. Au cours de l’année 2020, il a été relevé plusieurs difficultés dans le cadre du monitoring des indicateurs de prévention et réponse aux VBG dans le Plan de Réponse Humanitaire (HRP) 2021. Les plus fréquentes sont :

  • La faible harmonisation des procédures de collecte des indicateurs ;
  • Le sous rapportage de certains indicateurs du dashboard, expliqué en grande partie par la mauvaise compréhension des acteurs du Sous Cluster VBG ;
  • L’inexistence d’un guide de référence décrivant clairement, pour chacun des indicateurs sa définition, sa méthode de collecte et l’assurance qualité.

Toutes ces difficultés ont eu pour impact le faible rapportage des réalisations du Sous Cluster VBG et in fine les faibles capacités de mobiliser les ressources humanitaires. Compte tenu de ces faiblesses et dans un souci d’harmoniser les pratiques pour une bonne compréhension des indicateurs VBG du plan de réponse humanitaire 2021 et in fine une bonne documentation des réalisations du Sous Cluster VBG, il a été fortement recommandé par les membres du Sous Cluster VBG de finaliser/valider le Guide de référence des indicateurs VBG du Plan de Réponse Humanitaire 2021 et d’harmoniser les outils de collecte des données.


Une vue des participants lors des échanges

Dans le cadre, le Sous Cluster VBG sous le lead de l'UNFPA organise un atelier de validation du Guide de référence et de conception des outils de collecte des indicateurs du Plan de Réponse Humanitaire 2021. Ainsi pendant 2 jours, 20 membres du Sous Cluster VBG ont travaillé sur l'élaboration du Guide d'utilisation des indicateurs. Cet Outil va permettre d'améliorer la gestion de l'information dans le cadre de la réponse aux VBG en situation humanitaire.

Ils ont dit à l’issu de l’atelier…

Cet atelier est très important dans la mesure où il va permette aux acteurs de comprendre les méthodologies de calcul des indicateurs, le mode de collecte des données pour renseigner chaque indicateur d’une part et d’autre part l’importance de documenter les réalisations de prévention et de réponse aux VBG dans le cadre du Plan de Réponse humanitaire 2021. Pour la coordination du Sous Cluster VBG, il est très important que tous les acteurs s’alignent aux mécanismes de collecte des données afin d’éviter la multiplicité des mécanismes de collecte des données »  

Maitre Pascal BANZA, Chargé de Programme VBG, UNFPA-RDC


Me Pascal Banza, Chargé de Programme VBG à UNFPA RDC

Dr Evariste KAYEMBE Coordonnateur de projet à l’ONG MAGNA :

Cet atelier nous sert à ressortir l’essentiel des données VBG se trouvant dans le plan de réponse humanitaire, parce que ces indicateurs de VBG intéressent tous les acteurs qui interviennent dans les violences basées sur le genre. Ces indicateurs permettront de bien faire le reportage sur entre autres la prise en charge sanitaire, la prise en charge psychosociale, la prise en charge juridique et la protection et préventions des violences sexuelles. »


Dr Evariste KAYEMBE Coordonnateur à l’ONG MAGNA

L’atelier a permis des échanges très fructueux entre les acteurs et a permis de jeter les bases du guide qui sera finalisé dans les prochaines semaines pour permettre aux acteurs d’avoir une compréhension commune en matière de collecte, de traitement et d’utilisation des données dans le domaine des VBG. Le grand défi après l’adoption de ce document restera la vulgarisation pour une utilisation optimum par l’ensemble des intervenants dans le domaine de la prévention et de la réponse aux VBG.

Siaka TRAORE

Spécialiste de communication/UNFPA-RDC