Actualités

Les responsables du système éducatif de Kinshasa se mettent en ordre de bataille pour intensifier la campagne de rattrapage scolaire des enfants à l’état civil

30 décembre 2019

La Banque Mondiale appuie le Gouvernement du Congo à travers le Projet de renforcement des systèmes de développement humain (PRSDU), pour l’enregistrement de 2 400 000 enfants à l’état civil. Pour conduire cette activité, le PRSDU est en partenariat avec un Consortium de partenaires dont UNFPA est membre. Dans ce partenariat, UNFPA a la responsabilité de travailler avec le système éducatif pour l’enregistrement des enfants. C’est dans ce cadre qu’il a réuni ce jeudi 26 décembre 2019 le Comité de suivi des acteurs de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST) et partenaires, qui a été mis en place pour coordonner la campagne de rattrapage scolaire des enfants à l’état civil dans la ville Province de Kinshasa. Ce comité est composé de Chefs de Divisions des 4 Provinces éducationnelles de Kinshasa (PROVED), des Chefs des 33 Sous-Divisions éducationnelles (SOUS-PROVED), Coordonnateurs nationaux des écoles conventionnées et Présidents nationaux des Associations/Comités des parents d’élèves.


Mot d'ouverture par le Représentant d'Adjoint

Faisant le point sur le déroulement de la campagne de rattrapage à Kinshasa en particulier, le Comité de suivi a noté que cette activité a permis d’enregistrer plus de 777 000 enfants et de faire établir plus de 384 000 actes de naissance. En début janvier 2020, à la reprise des cours dans les établissements scolaires, cette campagne va s’intensifier et couvrir un nombre plus important d’écoles de Kinshasa. Afin de préparer cette phase d’extension, les premiers responsables du système éducatif dans la province se sont accordés d’affûter leurs armes pour relever ce nouveau défi.