Actualités

Les préparatifs du deuxième Recensement Général de la Population et de l’Habitat en RDC : Test de découpage automatique du territoire en zone pré-zones de dénombrement

24 décembre 2019
Les experts testes l'outil du decoupage à Kasangulu

Avant de réaliser le recensement de la population proprement dit, on procède d’abord à un important travail cartographique qui consiste à sillonner l’ensemble du territoire et à le subdiviser en petits morceaux appelés aires ou zones de dénombrement. Ces aires de dénombrement comprennent entre 100 et 250 ménages. En RDC, les zones de Dénombrement du recensement datent de 1984. Elles n’existent pas sous format numérique et ne sont plus exploitables vu le nombre d’années et les mauvaises conditions de leur conservation.

C’est dans ce cadre que le Bureau Central du Recensement (BCR), avec l’UNFPA et les experts de WorldPop/Flowminder, ont testé du 9 au 13 Décembre 2019 à Kinshasa et au Kongo Central, un outil de découpage automatique du territoire en Zones de dénombrement.

Trois sites ont été sélectionnés pour la réalisation de ce test. Il s’agit des quartiers : Kingu, dans la Commune de Selembao et Dumi dans la Commune de Maluku pour la ville de Kinshasa et Kasangulu, dans le Territoire Kasangulu dans la province du Kongo-Central.


Les experts dans un quartier de Kasangulu

A partir des images satellitaires, des cartes numériques des limites administratives, des réseaux routier et hydrologique, un programme informatique développé par WorldPop/Flowminder découpe le territoire en petites aires de dénombrement et de supervision en respectant les contraintes fournies par les utilisateurs.  Les experts ont évalué sur le terrain la qualité de ce découpage et les résultats sont très concluants.

Signalons que le projet « Geo-Referenced Infrastructure and Demographic Data for Development » (GRID3) vise à faciliter la production, la collecte, l'utilisation, l'analyse et la diffusion de données à haute résolution sur la population afin d’appuyer les programmes de développement sectoriel, les efforts humanitaires et les objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies. Sa mise en œuvre technique est assurée par l’UNFPA, WorldPop/Flowminder basé à l’Université de Southampton en Grande Bretagne le Center for International Earth Science Information Network (CIESIN) de l’Université de Columbia aux Etats-Unis d’Amérique.

En république Démocratique du Congo, GRID3 travaille en collaboration avec les principales parties prenantes du gouvernement pour renforcer les capacités de collecte et d'analyse de données géo-spatiales afin de les utiliser dans le processus de prise de décision. Pour ce qui est du Recensement Général de la Population et de l’habitat (RGPH2), GRID3, à travers le bureau UNFPA RDC a depuis près de deux ans apporté un appui au BCR dans le renforcement des capacités matérielles et humaines.


Les experts discutant avec les habitants de Kasangulu