Célébration de la Journée Mondiale de la Population 2016

16 August 2016
Le stand UNFPA  lors de la JMP

La journée mondiale de la population 2016 a été célébrée sous le thème « investir dans l’adolescente ». Mettre en avant la question des adolescents est un moyen efficace de les mettre face à leur responsabilité, leur vie.

Les problèmes que rencontrent les adolescentes sont en partie dus au fait qu’elles ne se font pas entendre suffisamment ; et la célébration de la JMP a ainsi permis  de voir plus clair par rapport à la  situation que traversent  les   adolescentes. Du mariage précoce, à la déscolarisation en passant par les grossesses précoces qui ont un lien direct avec la fistule obstétricale, les adolescentes pour la plupart sont livrées à leur triste sort.

Dans son discours lors de al célébration, Mme la Représentante de l’UNFPA, Diene Keita , A affirmé qu’

Il s’agit là d’un thème plus qu’actuel, vu le poids démographique de cette tranche de la population mondiale, et les nombreux problèmes auxquels elle est confrontée. Partout dans le monde, ces adolescentes âgées de 10 à 19 ans qui représentent plus de 600 millions de la population mondiale affrontent des défis plus nombreux et plus redoutables que leurs homologues masculins.

De même le vice-ministre du Plan, intervenant au nom du Gouvernement congolais, reconnait que la majorité de cette classe d’âge grandit dans les pays à faible revenu, ou les barrières socio-culturelles à leur épanouissement sont nombreuses, les systèmes éducatif et sanitaire sont de faible qualité, et la maitrise de la procréation pose encore d’énormes difficultés.

Le Fonds des Nations Unies pour la Population a cependant lancé une série d’activités qui contribueront à réduire le taux des grossesses et mariages précoces à travers sa campagne carton rouge au mariage précoce. Cette campagne couvrira une grande partie de la RDC. UNFPA a également lancé un nouveau concept intitulé  « Innovation day » qui consiste encourager les nouvelles approches en matière de sensibilisation aux questions de population ; ce qui contribue à renforcer l’image de marque de UNFPA et à promouvoir son mandat.  

Conscient du potentiel dont disposent les adolescents pour participer pleinement au développement économique et social de la Nation, le gouvernement congolais a ratifié plusieurs instruments juridiques internationaux, de la charte africaine pour les droits et le bien-être de l’enfant.