Vous êtes ici

UNFPA vole au secours des populations sinistrées du Sud Ubangi

Les inondations dans le territoire de Libenge ont affecté 58 551 personnes. Cette situation causée par la crue des eaux de la rivière Ubangi, sortie de son lit, a envahi les localités riveraines et environs 83 villages inondés. Les localités victimes sont pour la plupart déjà vulnérables et avec une population en grande majorité pauvre. Les inondations ont fragilisé davantage les vies déjà précaire. Plusieurs dégâts ont été enregistrés dans différents secteurs avec des conséquences graves. 

 

L’UNFPA dans sa vision de ne laisser personne de côté, intervient même en situation humanitaire. Grâce aux fonds du Canada et du Japon, l’UNFPA a appuyé les structures étatiques en partenariat avec l’ONG AFIA MAMA et UNHCR pour apporter une assistance aux populations les plus vulnérables des zones de santé de Libenge et Mayuwa du Sud Ubangi. Les femmes visiblement enceintes ont fait l’objet d'une attention particulière en recevant des kits d’accouchement hygiénique individuel afin d’accoucher dans de bonnes conditions.


Des kits dans une pirogue sur la rivière Ubangi

Des kits de santé de la reproduction et des kits de dignité d’une valeur de plus de 95 271 millions USD ont été remis à l’Administrateur du Territoire de LIBENGE pour la prise en charge des personnes sinistrées afin de sauver des vies. Ces kits permettent de porter assistance à près de   2 500 personnes dont 600 femmes enceintes. Cette intervention dans les Sud Ubangi permettra l’atteinte des résultats transformateurs de l’UNFPA à savoir :  éviter les décès maternels chez les femmes sinistrées ; répondre aux besoins non satisfaits en planification familiale et enfin protéger les femmes sinistrées contre les violences basées sur le genre.

L’Administrateur du Territoire de LIBENGE, Monsieur Antoine UTSU NONGE mobilisé pour qu'une assistance de qualité soit apportée aux populations du territoire de LIBENGE suite aux inondations qui ont frappées son territoire. "Au nom de la population, nous disons merci à UNFPA car cette aide vient au moment où nous en avons vraiment besoin".

Mogonzi Maguy, une sinistrée, « je suis cultivatrice, mon champ a été complétement inondé et détruit  lors de la montée des eaux. Avec ce kit d’accouchement, j’ai l’espoir que je vais accoucher dans de bonnes conditions ».


Distribution des kits aux femmes