Feature Story

La problématique de la fistule obstétricale au Cœur du symposium des chirurgiens en RDC

21 April 2016
La problématique de la fistule obstétricale au Cœur du symposium des chirurgiens en RDC

Depuis 2003, le Fonds des Nations Unies pour la Population s’est engagé dans la lutte contre la fistule obstétricale  pour redonner le sourire aux femmes et filles qui  souffrant en silence.
Chaque année, UNFPA et d’autres partenaires organisent  des campagnes de réparation gratuite afin de permettre aux victimes d’accéder aux soins mais aussi à la réinsertion socioéconomique après l’opération. Ainsi, pour la seconde fois,  le symposium, qui a réunis à  Kinshasa et à Goma, d’éminents praticiens en chirurgie de la fistule, est une étape supplémentaire dans le combat commun vise  à sortir de l’isolement et de l’oubli des milliers de femmes qui, comme elles avant, souffrent en silence de cette maladie.

Le symposium est aussi un moment où les  Experts nationaux et internationaux ont échangé leurs expériences respectives en matière de prise en charge de fistule souvent compliquée. Avec l’appui de UNFPA, des chirurgiens français actuellement en retraite, en l’occurrence le Professeur Alain Le Duc,  Ancien Doyen de la Faculté de Médecine de l’Université Paris VII ; Professeur Claude DUMURGIER, Médecin général des Armées ; Professeur Ludovic FALANDRY, Chirurgien des  hôpitaux des Armées ;Le Professeur Serigne Magueye du Sénégal ainsi que le Dr Amar Mohamed LEMINE, Chirurgien expert international en Santé maternelle et néonatale, ont respectivement partagé leurs expériences et contribué au transfert de connaissances dans le domaine.

Motif de satisfaction pour Mme Diene keita, Représentante de UNFPA qui n’a pas manqué de remercier les différents praticiens  pour l’intérêt  porté à la problématique des fistules obstétricales  et  ainsi que les efforts consentis dans la lutte pour l’élimination de la fistule en RDC. 

Pour le Ministre de la santé publique, le Dr Félix Kabange Numbi, la démarche initiée par UNFPA est à encourager grâce à qui, les femmes recouvrent leur dignité.

Le Ministre a réitéré l’engagement du gouvernement à lutter contre cette maladie mais aussi a annoncé la mise en place des équipes mobiles capables de prendre en charge les cas de fistules obstétricales complexes, qui vont sillonner la RDC jusque dans les coins les plus inaccessibles. 

 

Le Coordonnateur Résident du système des Nations Unies, le Dr Mamadou Diallo  qui a assisté personnellement au symposium a appelé la communauté à ne pas stigmatiser les femmes atteintes par  cette maladie  car elles n’ont pas choisi de souffrir.