Actualités

Avec l’appui de UNFPA, la RD Congo en quête des solutions pour booster la lutte contre la mortalité maternelle

3 October 2017
A l’initiative du Ministère de la santé, le Gouvernement de la RDC a entrepris une série de réflexion sur la santé de la mère, du nouveau-né, de l’enfant et de l’adolescent. En effet, comme nombreux d’autres pays dans lesquels le coût financier des soins de santé en constitue l’un des freins à l’accessibilité, la RDC a décidé d’expérimenter le subventionnement stratégique des prestations de soins, comme l’une des solutions à l’accès aux soins de santé dans le pays. Ceci étant donné que certain

A l’initiative du Ministère de la santé, le Gouvernement de la RDC a entrepris une série de réflexion sur la santé de la mère, du nouveau-né, de l’enfant et de l’adolescent. En effet, comme nombreux d’autres pays dans lesquels le coût financier des soins de santé en constitue l’un des freins à l’accessibilité, la RDC a décidé d’expérimenter le subventionnement stratégique des prestations de soins, comme l’une des solutions à l’accès  aux soins de santé dans le pays.

Ceci étant donné que certains des partenaires techniques et financiers du pays ont intégré ce subventionnement stratégique des prestations comme mode d’action pour le soutien à l’action sanitaire, particulièrement dans le contexte de précarité économique.

Ainsi, le Ministre de la Santé Publique avec l’appui de UNFPA,  a convié, autour de lui et des cadres des Directions et Programmes spécialisés du Ministère de la Santé en charge de la santé de la mère et de l’enfant, tous les partenaires techniques et financiers, les prestataires, les universitaires, les acteurs de la santé du secteur privé et les ONGs œuvrant dans ce domaine,  à participer à deux journées d’information, d’échanges et de réflexion dans le but de  de recréer l'engagement de tous les acteurs en faveur de la réduction de la mortalité maternelle et infantile en RDC.

Le Premier Ministre, S.E Bruno Tshibala qui a personnellement présidé cette rencontre thématique a renouvelé de son gouvernement l’engagement à agir dans le sens de la lutte  contre la mortalité maternelle l’amélioration de  la santé de la Mère et de l’Enfant et du nouveau-né.

Se basant sur les statistiques mondiales qui placent la RDC en 3e position des pays les plus grands contributeurs des décès maternels et quatrième en décès infantiles, le gouvernement de la RDC tient à aborder de manière efficace cette question, dans le cadre de la marche vers l’atteinte des Objectifs du Développement Durable, a déclaré le Ministre de la Santé, le Docteur Oly Ilunga.