News

L’appui de UNFPA en médicaments de santé de la reproduction permet de libérer des femmes accouchées par césarienne et retenues pour non paiement des frais au Centre de Santé Luyindu à Kinshasa

19 March 2018
L’appui de UNFPA en médicaments de santé de la reproduction permet de libérer des femmes accouchées par césarienne et retenues pour non paiement des frais au Centre de Santé Luyindu à Kinshasa
L’appui de UNFPA en médicaments de santé de la reproduction permet de libérer des femmes accouchées par césarienne et retenues pour non paiement des frais au Centre de Santé Luyindu à Kinshasa

Il s’agit d’une approche de subvention partielle des césariennes assurée grâce à l’apport en matériels et produits  de santé de la reproduction  qui va permettre  d’alléger le coût des césariennes pour toutes les femmes de la zone de santé, qui sont incapables d’honorer les frais liés  à la césarienne et qui  sont retenues en hospitalisation après l’accouchement pendant des longues périodes. Cette approche pilote ira de Mars à Décembre 2018 pendant la période allant de Mi-mars 2018 et sera évaluée à mi-parcours et à la fin de l’année afin de décider de la suite des interventions après 2018.

Il sied de noter qu’en janvier 2018, à la suite des inondations survenues à Kinshasa, la ZS Binza Ozone a été la plus touchée avec 22 décès ainsi que de nombreux blessés et sans abris enregistrés. Le CSR Luyindu avait bénéficié de l’appui de UNFPA en produits médicaux et des kits de dignité pour subvenir aux besoins des  femmes sinistrées.

Avec cet appui de UNFPA, les statistiques de santé maternelle qu’affiche ce centre qui  emploie 11 accoucheuses et deux médecins généralistes sont réconfortantes. En 2017, 1261 accouchements ont été réalisés dont 159 césariennes et 1024 nouvelles acceptantes des méthodes modernes de planification familiale. Il est à rappeler que dans  le cadre du programme de coopération entre le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) et la République Démocratique du Cogo, UNFPA apporte un appui à l’offre des services de santé de la mère, du nouveau-né et de l’enfant  ainsi que des services de  planification familiale dans 13 zones de santé de la ville de Kinshasa. Le Centre de santé de référence Luyindu qui est une structure de référence de la Zone de santé Binza Ozone bénéficie de cet appui en faveur de la population de la zone de santé estimée à 262 859 habitants. Ce centre offre des services de santé sexuelle et reproductive de l’échelle d’un hôpital de référence  dans la Zone de santé. A cet égard, son  bloc opératoire a été réhabilité et équipé en 2014 avec l’appui de UNFPA.

UNFPA avec l’appui de ses partenaires continuera à travailler de sorte que les personnes vulnérables bénéficient de des services de santé de qualité et d’autres subventions. UNFPA en profite pour remercier la Division Provinciale de Santé et les autorités sanitaires de Kinshasa pour avoir facilité cet appui.